drainage


drainage

drainage [ drɛnaʒ ] n. m.
• 1848; de drain
1Opération d'assainissement des sols trop humides, par l'écoulement de l'eau retenue en excès dans les terres. assainissement, assèchement. Drainage d'une prairie, d'un marais, d'un polder. Travaux de drainage dans les Flandres. région. wateringue. Par ext. Système mis en place dans ce but. Drainage transversal, longitudinal.
2Méd. Opération destinée à favoriser l'écoulement des collections liquides (pus, etc.) en maintenant une ouverture par un tube ( drain) ou une mèche. Drainage d'une plaie.
Traitement destiné à faciliter l'évacuation des toxines de l'organisme. Drainage lymphatique.
3Fig. Action d'attirer, de rassembler en un lieu. Le drainage des capitaux, de l'or.
⊗ CONTR. Inondation, irrigation. Dispersion, fuite.

drainage nom masculin Évacuation, spontanée ou facilitée par un réseau de drains ou de fossés, de l'eau en excès dans un sol trop humide. Ensemble de procédés et opérations mis en œuvre pour favoriser cette évacuation ; aménagement des surfaces en vue d'accélérer l'évacuation des eaux. Action de drainer quelque chose vers un lieu ; fait d'être attiré vers un lieu, un pays : Le drainage des capitaux. Technique médicale ou chirurgicale qui consiste à évacuer progressivement un liquide ou un gaz. Fait pour un cours d'eau de drainer son bassin. Hauteur d'eau qui percole annuellement dans un sol, dépendant du bilan climatique (pluie, évapotranspiration) et des caractéristiques hydrodynamiques du sol, en relation avec la topographie. (Le drainage climatique détermine le mode d'évolution des sols, l'alimentation des nappes d'eau, l'efficacité des engrais et les transferts par pollution.) Déplacement du pétrole brut, à travers les pores des roches réservoirs, en direction des puits en exploitation. (Ce drainage peut être naturel ou artificiel.) ● drainage (expressions) nom masculin Drainage lymphatique, massage thérapeutique effectué par des mouvements doux, lents et circulaires, afin de stimuler la circulation lymphatique. Drainage postural, méthode de kinésithérapie utilisant la position du corps pour faciliter le drainage des bronches.

drainage
n. m.
d1./d Action d'assainir un terrain au moyen de drains ou de fossés. Drainage sanitaire agricole.
d2./d MED évacuation d'un liquide pathologique à l'aide d'un drain.
d3./d Fig. Action de drainer (sens 3).

⇒DRAINAGE, subst. masc.
A.— Domaines techn.
1. AGRIC. Opération d'assainissement d'un terrain trop humide à l'aide d'un ou de plusieurs drains; p. méton. système ainsi mis en place. Canal, fossé de drainage; eaux de drainage; drainage et irrigation. Il faut... assainir, égoutter le terrain au moyen du drainage qui aère le sol en même temps qu'il lui enlève son humidité surabondante (DU BREUIL, Cult. arbres, 1876, p. 25) :
1. ... je creuserai des tranchées d'écoulement, et je rendrai à ces champs la structure et le drainage anciens. Ces fossés présentent un autre intérêt encore à mes yeux. Continués par des saignées en éventail, aux endroits où la côte s'accuse, où je veux finir les emblavures et commencer les prés, ils arroseront mon herbe, ...
PESQUIDOUX, Le Livre de raison, 1925, p. 161.
2. MÉD. Fait de favoriser l'écoulement de suppurations au moyen d'un drain ou d'une mèche. Drainage du pus; drainage du rein. On peut être amené à faire un drainage chirurgical (QUILLET Méd. 1965, p. 151).
B.— P. métaph. ou au fig. Fait de rassembler, de concentrer des biens ou des personnes en un point donné. Drainage des capitaux. Une enquête sur l'aire de drainage du personnel des usines Berliet dans la plaine de l'Isère (Colloque géogr. appl., 1962, p. 81) :
2. La concentration des choses de l'esprit à Paris commence dans les premières années du XIXe siècle. Un puissant drainage des forces intellectuelles de la France s'opérait.
RENAN, Feuilles détachées, 1892, p. 93.
3. Des deux millions trois-cent mille kilos (d'or) expédiés du Pérou à Séville et à Madrid, de ce drainage prodigieux, il ne devait rien rester.
MORAND, Air indien, 1932, p. 171.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1878 et 1932. Étymol. et Hist. 1. 1850 (STEPHENS-FAURE, Guide du draineur, p. 44 ds BONN., s.v. drain); 2. 1857 méd. (H. Chaillou in Journ. méd. et de chir. pratiques, XXVIII, 451-2 ds QUEM. Fichier); 3. 1906, 2 sept. (Économ. Européen, p. 323 ds BONN.). Dér. du rad. du verbe drainer; suff. -age. Fréq. abs. littér. :21. Bbg. Termes techn. fr. Paris, 1972, p. 151.

drainage [dʀɛnaʒ] n. m.
ÉTYM. 1848; de drainer.
1 a Opération d'assainissement (des sols trop humides) par l'écoulement de l'eau retenue en excès dans les terres. Assainissement, dessèchement. || Drainage des terres argileuses (→ Argile, cit. 2). || Le drainage d'une prairie; d'un marais, d'un polder. || Travaux de drainage dans les Flandres. Wateringue. || Opérations de drainage : piquetage du terrain à drainer; exécution de tranchées, pose de drains; remblayage des tranchées; exécution des bouches de décharge. || Canal, fossé, tranchée de drainage. || Système de drainage d'un terrain : petits drains amenant l'eau à des collecteurs, ceux-ci se déversant dans un collecteur principal qui aboutit à un canal, cours d'eau… (l'émissaire) par l'intermédiaire d'une bouche de décharge. || Drainage longitudinal, où les drains suivent la plus grande pente; drainage transversal, où ils sont obliques.Anciens modes de drainage avec pierres concassées ou pierres plates au lieu de tuyaux.Drainage en galeries sans tuyaux, effectué à l'aide de charrues draineuses.Loi du 10 juin 1854 sur le libre écoulement des eaux provenant du drainage.
0 Le drainage prévoyait un réseau de tranchées de deux mètres cinquante de profondeur au fond desquelles était ménagée une manière de caniveau formé par trois dalles, deux verticales, la troisième horizontale, recouvrant en toiture les deux autres. Un lit de briques concassées, puis de la terre meuble, fermaient la tranchée.
M. Tournier, le Roi des Aulnes, p. 176.
b Géogr. Action de drainer les eaux (en parlant d'un réseau hydrographique, d'un bassin…). || Densité de drainage d'un réseau hydrographique.
2 (1855). Méd. Opération destinée à favoriser l'écoulement des collections liquides (pus, etc.) en maintenant leur orifice ouvert par un tube ( Drain, 2.) ou une mèche ( Mèche). || Le drainage d'une plaie.Par ext. || Le drainage du pus.
tableau Lexique de la chirurgie.
3 (1864). Fig. Action de recueillir, de rassembler. || Le drainage des capitaux, de l'or ( Drainer, 3.).|| « Un puissant drainage des forces intellectuelles de la France » (Renan, in T. L. F.). l'anglic. Brain drain.
CONTR. Inondation; irrigation. — Dispersion (fig.).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Drainage [1] — Drainage,1 eine Anlage zur Entwässerung, zur Beseitigung der in der Ackerkrume und im Untergrund angesammelten schädlichen Feuchtigkeit vermittelst unterirdisch eingelegter Sickerungen. Notwendig ist die Beseitigung der stauenden Nässe im Boden… …   Lexikon der gesamten Technik

  • Drainage — (n. d. engl. to drain, spr. drēn, »ableiten«) ist die Befreiung nassen und versumpften Bodens von seiner überschüssigen Nässe durch unterirdische Leitungen. Dieses Verfahren war schon im Altertum (Columella, II, 2, 9), wenn auch in äußerst… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Drainage — Drain age, n. 1. A draining; a gradual flowing off of any liquid; also, that which flows out of a drain. [1913 Webster] 2. The mode in which the waters of a country pass off by its streams and rivers. [1913 Webster] 3. (Engin.) The system of… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Drainage — (spr. Dränahsch), Drainirung, v. engl. Drain (spr. Drähn, d.h. Kanal, Röhre), die Entwässerung des Bodens mittelst einer Leitung von gebrannten Thonröhren (Drains, Drainröhren). Sie hat den Zweck, bei quelligem Boden das Quellwasser, bei… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Drainage [2] — Drainage der Tunnelgewölbe, s. Tunnelbau …   Lexikon der gesamten Technik

  • Drainage — Drainage, s. Entwässerung …   Herders Conversations-Lexikon

  • drainage — index outflow Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • drainage — 1650s, from DRAIN (Cf. drain) + AGE (Cf. age) …   Etymology dictionary

  • drainage — ► NOUN 1) the action or process of draining. 2) a system of drains …   English terms dictionary

  • drainage — [drān′ij] n. 1. the act, process, or method of draining 2. a system of drains; arrangement of pipes, etc. for carrying off waste matter 3. that which is drained off 4. a region or area drained, as by a river …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.